3 ans d’entrepreneuriat. Emois et moi.

15/05/2018
0

La période des anniversaires continue et après celui de ma fille, c’est celui de ma petite société que je fête. C’est d’ailleurs fou de penser que ma princesse est née quasiment à la date où je me suis officiellement lancée, un an après.

3 ans officiellement. 4 ans officieusement. Quand je regarde en arrière, je me dis que toute cette aventure est incroyable. Jamais je n’aurais pu imaginer en arriver là aujourd’hui alors qu’en 2014, je préparais mon mariage (souvenez-vous, ça non plus je ne l’imaginais pas!) et sans le savoir ma nouvelle vie.

 

entrepreneuriat a lovely day 3 ans
© Paulina Weddings

Un raz-de marée émotionnel

C’est ce que je vis à ce moment-là. L’une de mes plus belles années avec notre mariage à venir. L’une des pires en parallèle, car je subis un licenciement particulièrement difficile. Des licenciements, j’en ai vécu plusieurs dans le milieu où je travaillais, bien connu pour ça. Mais de cette manière là, jamais. La violence de ce que j’expérimente est à la hauteur de l’injustice à laquelle je dois faire face. Et l’injustice, ça n’a jamais été mon truc. Mais alors pas du tout. Je préfère sauver mon intégrité à ma place de travail. Et c’est là, au moment où je me sens écrasée et complètement diminuée, que paradoxalement et merveilleusement, mon ascension prend forme.

L’opportunité de me transformer. Ne plus commettre l’erreur de perdre mon précieux temps dans un domaine qui ne me correspond pas. Privilégier la beauté qui est à l’intérieur des personnes plutôt que l’image superficielle que je m’efforce de représenter depuis des années. Etre à nouveau en phase avec mes valeurs profondes. Exprimer ce qui me tient à cœur. Offrir aux autres le meilleur de ce qui me passionne.

 

entrepreneuriat marylin rebelo 3 ans
© Stéphane Kharraji

Mon mariage laïque, le déclic.

Je crois que si le mariage ne me faisait pas tant rêver, c’est parce que je n’avais jamais saisi à quel point le fait de s’unir est une véritable étape de vie. On peut être très heureux sans être mariés, bien évidemment. Le mariage représente un mot (et un contrat) que l’on pose sur la volonté de s’unir, légalement et/ou symboliquement. C’est pourtant bien cette volonté d’union et tout ce qu’elle engendre, ce qu’elle amène comme questionnements, qui fait alors basculer mes préjugés. La recherche de sens et les émotions qui émergent autour de ce chemin me transportent.

Des mots aux émotions. Des ressentis aux paroles. Tout devient limpide alors qu’au-delà de notre mariage, c’est avant tout notre cérémonie que nous concevons avec mon mari. Plus nous avançons dans nos préparatifs, plus nous réalisons que cette partie prend de la place et de l’importance.

 

entrepreneuriat a lovely day marylin rebelo
© Gill Maheu

On ne va jamais aussi loin que lorsque l’on ne sait pas où l’on va

J’expérimente cette grande vérité de plein fouet. Et si faire une activité qui me plait pouvait devenir mon quotidien et encore plus dingue, mon job? En rédigeant notre cérémonie, je vis une grande prise de conscience. Pourquoi ai-je arrêté d’écrire durant toutes ces années, alors que j’aime profondément cela depuis toujours?

La vie me met devant le nez quelque chose que je dois enfin accepter de voir. Changer et prendre le risque d’être heureuse. Ou continuer et me tromper, encore et encore. Tant qu’on n’a pas compris un message, on se retrouve perpétuellement face à une même situation. Cette fois, je dois avancer. Et mon instinct me dit que le courage de changer de voie pourrait bien être le début d’une bien belle aventure.

 

entrepreneuriat a lovely day 3 ans
© Maïlys Fortune

 

D’un diplôme à une vocation

Je viens de débuter une formation pour obtenir un diplôme fédéral de Web Project Manager. A priori rien à voir avec l’univers des cérémonies laïques. Et pourtant… Quand le chemin est juste, tout s’emboîte naturellement.

N’ayant plus de sujet pour mon thème de mémoire alors que j’imaginais choisir quelque chose dans le cadre du job que j’ai perdu, je suis face au néant. Et c’est de ce néant ou plutôt de la place qu’il crée, qu’émerge l’Idée. Celle de saisir l’opportunité d’une formation en lien avec le web pour créer mon projet, site et blog dédié aux cérémonies laïques. Bon, avec le recul je crois que les experts ont dû un peu me prendre pour une allumée avec mon thème bien différent des sujets techniques généralement abordés! Mais le contenu est là. Je défends mon mémoire, j’obtiens fièrement mon diplôme.

Laisser ça à l’état de projet? Pas possible pour moi. Je suis déjà trop habitée par ce domaine qui m’enthousiasme. Au-delà des cérémonies, l’univers des mots, des symboles, de l’amour, des relations. Je suis persuadée que ce monde-là est infini et qu’il y a tant à créer!

Je mets mon site en ligne. On commence à me contacter. Et je comprends que quelque chose de très fort est en train de se passer. Saurai-je célébrer? La réponse ne se fait pas trop attendre. C’est plus qu’un bonheur que j’éprouve, c’est une véritable passion qui m’habite.

 

a lovely day 3 ans
© Samonot Photography

3 ans plus tard

Je fais le point sur mes dernières années et tant de sentiments me viennent en tête! Beaucoup de choses ont changé, de ma manière d’accompagner les couples à la confiance que j’ai gagnée. Certaines choses restent: le bonheur de ressentir quand ça fait « tilt » avec les amoureux qui vont faire partie de ma vie. Découvrir des histoires d’amour toutes plus captivantes les unes que les autres. La passion d’écrire et de diffuser des émotions. La petite dose de trac avant chaque célébration. Le cœur gonflé de bonheur une fois qu’elle se termine. Des relations merveilleuses qui se créent, tant avec mes mariés qu’avec d’autres prestataires et entrepreneurs. Des formations que j’ai l’honneur de dispenser.

 

entrepreneuriat a lovely day
© Marie Montibert

Aujourd’hui, plus que jamais, j’ai la sensation d’incarner mon entreprise. De ne faire qu’un avec elle. Je ne mets pas une casquette différente quand je travaille. Tout ce que je dis, fais et réalise est connecté à qui je suis au plus profond de mon âme. Et je suis totalement épanouie au sein de cette Vérité.

 

entrepreneuriat a lovely day

Après avoir travaillé des années dans le Marketing, je n’ai pourtant jamais créé de business plan depuis que je me suis lancée à mon compte et ne me base sur aucun indicateur de performance. J’ai bien essayé quelques techniques liées au web, mais pas toujours couronnées de succès.

Je me fais plaisir selon mes convictions, suis mon cœur et entreprends de nouveaux projets avec esprit et conscience. Et… ça, ça marche.

Je réfléchis constamment à la manière d’améliorer mon activité pour y intégrer de la valeur supplémentaire, avec plus de profondeur. Et être en phase avec ce que j’apporte, continuellement.

De la justice à la justesse, il y a parfois un pas!

 

© David Wagnières

signature a lovely day

Laisser un commentaire