Comment faire une cérémonie laïque bilingue?

13/06/2016
2

Avec la préparation des cérémonies laïques à venir et la grande diversité culturelle de notre pays, je suis de plus en plus souvent amenée à rencontrer des couples d’origine étrangère ou ayant des invités ne parlant pas français. La question d’une cérémonie laïque bilingue se pose alors.

Il y a de nombreuses possibilités pour l’animation d’une cérémonie lorsqu’on veut y inclure d’autres langues. Voici quelques idées:

 

Faut-il célébrer la cérémonie en deux langues?

Tout d’abord, il faut prendre en considération le nombre d’invités ne parlant pas la langue de la cérémonie. S’il y en a beaucoup, on pourra par exemple intégrer une traduction des passages importants, de manière à ce que ces personnes comprennent le message global de la cérémonie. Il est également possible d’alterner des passages en français et des passages dans l’autre langue, de manière à rendre la cérémonie dynamique. Si l’officiant parle plusieurs langues, pas de souci, il ou elle gèrera cela. Sinon, il est possible de faire appel à un traducteur ou quelqu’un de la famille ou des proches pouvant gérer la traduction avec l’officiant(e). Personnellement, je ne recommande pas la traduction complète d’une cérémonie mot à mot, car cela reviendrait à allonger considérablement la durée de la célébration et risquerait de faire perdre le côté « émotionnel » de celle-ci. Pour un petit nombre d’invités ne parlant pas français, j’aime bien proposer de traduire uniquement quelques phrases-clé, comme la bienvenue, les remerciements et l’échange des alliances par exemple.

 

Faut-il prévoir une traduction écrite?

Là aussi, tout dépend du nombre d’invités ne parlant pas la langue de la cérémonie. Pour 2 ou 3 invités, je dirais que cela n’est pas utile. Au-delà, j’aime beaucoup cette idée, car avec cette méthode on est sûr que tout le monde pourra comprendre le contenu de la cérémonie. De plus, cela fera ensuite office de souvenir aux invités, qui souvent ont fait le déplacement depuis l’étranger pour assister au mariage. On leur montre ainsi que l’on se soucie d’eux et de leur bien-être durant la célébration: il n’est en effet pas très agréable d’assister à un événement où l’on ne peut pas bien comprendre ce qu’il se dit.

 

Comment gérer les voeux et les interventions?

Libre choix aux mariés en fonction de ce qui les met le plus à l’aise! On est avant tout là pour partager un moment de bonheur et non pour présenter une dissertation. C’est également l’avantage des cérémonies laïques où l’on peut tout organiser selon ses envies. Si l’un des mariés se sent plus à l’aise dans une autre langue, il peut exprimer ses voeux dans celle-ci. Il est aussi possible pour les mariés de « mixer les 2 langues » ou de simplement exprimer une phrase qui fait sens pour eux dans la langue de leur choix, afin que la majorité des invités puisse comprendre le sens du discours.
Pour les interventions, là aussi le mieux est de faire à son aise, de manière à ce que la cérémonie soit vivante et authentique. L’officiant(e) peut prendre la parole à la fin pour exprimer le contenu du discours des intervenants. Sinon, pourquoi ne pas faire intervenir des intervenants en duo, afin que chacun s’exprime dans une langue différente au sein du même discours? Si un livret est prévu pour la traduction de la cérémonie, cela rendra ces passages encore plus clairs.

 

En résumé

Il est tout à fait possible de gérer une cérémonie laïque bilingue, à condition de faire les bons choix, en ayant évalué le nombre d’invités, les capacités de l’officiant(e) à s’exprimer dans une autre langue, en trouvant les bonnes personnes parmi les proches qui peuvent aider à la traduction et en évaluant l’importance des différents passages que l’on souhaite traduire ou non.

Chez A Lovely Day, nous avons la chance de parler anglais, allemand, espagnol et italien et de pouvoir proposer un service dans ces langues pour votre wedding ceremony in Switzerland 😉 Pour les cérémonies laïques de cet été, je suis même en train d’apprendre quelques mots de Créole et de Farsi (langue de l’Iran) 🙂

 

ceremonie laique bilingue
© Mickael Bost

signature_CMJN3

Laisser un commentaire

2 comments

  1. Giovanna Scarfo

    Article très intéressant! Me trouvant moi-même dans cette situation, c’est évidemment une question que je me pose. On a envie que tout le monde puisse comprendre le déroulement de la cérémonie et y prendre part pleinement, mais cela n’est pas une tâche facile lors d’une union sous différents drapeaux 🙂 Je vais certainement retenir certains conseils ici prodigués, merci!

    1. Merci Giovanna pour votre contribution! Je suis ravie si l’article peut vous aider.