Une cérémonie célébrée par des amis: le témoignage de Chantal

15/03/2017
3

Une cérémonie célébrée par des amis, c’est possible et ça peut être magique si les personnes sont à l’aise dans ce rôle et surtout, volontaires! (D’ailleurs, on propose un service de coaching complet chez A Lovely Day).

Chantal et son mari partagent avec nous leur joli récit à ce sujet. Son mari et elle rêvaient d’une cérémonie à leur image mais se sont heurtés à de nombreuses complications lorsqu’ils ont débuté leur projet. Finalement, ils ont fait le choix de demander à leurs témoins de célébrer leur cérémonie. Et c’est avec beaucoup d’émotion et de complicité qu’ils ont vécu ce grand jour empreint de magie (et on ressent bien toute l’émotion qu’ils ont vécue à travers leur témoignage)!

 

cérémonie célébrée par des amis
© Christophe Besson

Chantal nous raconte sa belle aventure.

 

Le choix de la cérémonie laïque

2012 a été l’année de notre mariage civil, j’étais une future mariée très très enceinte et nous souhaitions faire une grande fête plus tard, une fois bébé dans nos bras… Nous avons donc commencé les préparatifs assez tôt en même temps que ceux du civil. La question de la cérémonie s’est vite posée.

Une chose était sûre pour mon futur époux, pas de cérémonie à l’église. J’ai respecté son choix (il est athée). Malgré cela, nous avons entretemps fait baptiser notre fille par un curé très très ouvert d’esprit. Celui-ci s’est très vite super bien entendu avec mon homme et aurait été d’accord avec le fait de nous marier hors d’un cadre religieux (notre souhait étant de se marier en pleine nature…) Malheureusement, notre cher père Bernard était en voyage humanitaire à la période de notre mariage. Grande déception que cette nouvelle… Je me suis donc mise à la recherche d’un nouveau prêtre ou même pasteur (car mon mari est de confession protestante et moi catholique). Or, toutes les réponses que je recevais étaient négatives. Aucun ne souhaitait nous marier hors d’une église ou d’un temple… Je suis même allée jusqu’à demander conseil au vicaire épiscopal de notre canton, qui m’a gentiment dit que ma demande était farfelue. Un vrai parcours du combattant…

Nous étions devant un mur, notre mariage civil étant passé. Nous souhaitions une cérémonie à notre image, parlant d’amour, de nos vies respectives, tout en incluant notre petite princesse alors âgée de 10 petits mois. C’est alors que nous avons réfléchi à l’idée de la cérémonie symbolique qui allait « lancer » la fête de notre mariage.

Nous avions vécu une cérémonie laïque pour un couple d’amis qui était resté pour nous une référence… Nous avions passé des larmes d’émotion aux fous rires. Celle-ci était orchestrée par une amie du couple. Ce type de mariage était encore très marginal à l’époque (même si ça ne fait pas si longtemps au final) et les célébrants ne couraient pas les rues… C’est alors que nous avons eu l’idée de demander à nos témoins s’ils étaient disposés à nous marier! Qui de mieux que nos meilleurs amis et complices? (Nous avons tout de même eu un peu peur du refus) mais ils ont tout deux acceptés sans réfléchir. Une belle histoire allait commencer!

 

cérémonie officiée par des amis
© Christophe Besson

Le témoignage de Julie, témoin de Chantal et officiante du mariage

La mariée, je la connaissais depuis la petite école. Ensemble, on a tout partagé, ou presque! L’annonce de son mariage et de me choisir comme témoin, c’était un rêve de plus qu’on allait pouvoir vivre ensemble. Je trouvais que leur choix de cérémonie laïque leur correspondait parfaitement. En revanche, trouver la personne qui allait officier leur mariage a vite posé problème. Après quelque temps, les futurs mariés se sont donc tournés vers le témoin du marié et moi-même pour nous demander d’endosser ce rôle. Nous avons immédiatement accepté cette mission, car même s’il y avait déjà beaucoup à faire pour ce mariage, officier la cérémonie était pour nous une grande marque de confiance que nous faisaient les mariés. Et puis, il est vrai que nous sommes tous les eux à l’aise en public, ce qui a facilité cette décision.

Le témoin et moi-même avions tout juste été présentés l’un à l’autre. Nous nous sommes alors rencontrés plusieurs fois pour apprendre à nous connaître et nous avons découvert les mariés au travers des yeux de l’autre. Au cours des discussions, le fil rouge de la cérémonie est vite ressorti : ce serait la terre et l’eau qui représenteraient très bien chacun des mariés.

Après quelques recherches sur internet et autres conseils, l’écriture de la cérémonie avec son déroulement et ses textes s’est faite de manière assez fluide. Chacun a ensuite retravaillé les passages qui concernaient « son » marié. C’était même un exercice plein d’émotion de repenser à tous ces souvenirs avec la mariée et de tirer son portrait, j’ai vraiment aimé faire ça!

La cérémonie a eu lieu en plein air et l’endroit avait été aménagé avec des bancs, une arche et une jolie décoration homemade faite avec amour, étant donné que c’est le métier de la mariée.

Le couple est entré sur « La Valse d’Amélie Poulain »:

 

 

La célébration, qui a duré une trentaine de minutes, a été rythmée par plusieurs chansons, par quelques interventions de proches qui ont lu des textes mais aussi par un récit des témoins sur les mariés qui mélangeait humour et émotion.

 

cérémonie officiée par des proches
© Christophe Besson

Enfin, pour la partie plus traditionnelle, les mariés ont échangé leurs vœux et leurs alliances. Nous avons clôturé cette célébration par la cérémonie du sable; nous avions fait graver un grand vase avec leurs noms et la date du mariage. Pour mieux la comprendre je vous en livre quelques phrases :

« ….., ce sable représente tout ce que tu étais, tout ce que tu es, en tant que femme et en tant que mère et tout ce que tu deviendras….
Chacun de vous possède son propre vase de sable, il symbolise vos vies avant cet instant, des vies individuelles et uniques.
Le mélange de ce sable symbolise l’alliance de vos mains, de vos cœurs et symbolise l’union de vos vies, pour former une seule et même famille.
Tous comme ces grains de sable se fondent ensemble en un seul et ne peuvent désormais plus être séparés distinctement, tel sera votre couple et votre famille – unies à jamais pour l’éternité… »

 

cérémonie officiée par amis
© Christophe Besson

C’était le 15 juin 2013, il faisait un temps magnifique. La cérémonie a été un moment fort de cette journée, c’était très émouvant. Ce fut un mariage incroyable et je remercie les mariés de nous avoir fait vivre ces moments magiques !

 

Le choix du lieu

Quand au lieu… hummm pas facile de trouver l’endroit parfait. Nous souhaitions prendre l’apéritif suite à la cérémonie sans déplacement. Après de nombreuses recherches, nous avons fini par dénicher ce petit coin de paradis, dans le creux d’un méandre de l’Areuse (l’Areuse est une rivière suisse qui se jette dans le lac de Neuchâtel). Une première pour la commune et pour les tenancières du restaurant. Les hommes de la famille ont même mis les mains à la pâte pour préparer et faucher le champ!

Cependant, zéro plan B: nous n’avions pas assez d’abri pour tous en cas de pluie mais avions décidé de croire en notre bonne fée la météo! Et nous avons eu une grosse frayeur le jeudi soir avant le mariage. Nous étions allés monter les tentes qui devaient servir d’abri à nos convives (du beau temps était annoncé pour le jour J). Une petite heure après le montage, nous avons eu droit à un magnifique « coup de Joran » et les tentes se sont envolées comme un château de cartes, malgré les arrimages supplémentaires ajoutés en prévision.

La veille du mariage, nous avons dû retrouver deux tentes (moins jolies que les initiales malheureusement) pour abriter nos convives du soleil. Mais aussi jouer au Lego avec les deux malheureuses afin de récupérer ce qui était possible et d’en recréer une qui tienne la route… Sans oublier les innombrables coups de fil à nos assurances… Bref, tout ce dont on a besoin comme stress supplémentaire avant un mariage!

 

Le grand jour

Le jour J, tout a été simplement parfait. Un soleil radieux, une organisation au top, une cérémonie dont on n’aurait pas osé rêvé tant elle nous ressemblait… et puis une fête… une grosse fête jusqu’à 6h du matin (et le lendemain nous nous sommes dit avec mon mari: « bon on remet ça dans 10 ans c’était trop bien! »

Je remercie encore nos témoins de nous avoir permis de vivre cet instant magique et souhaite à chaque futur couple d’avoir la cérémonie de ses rêves (qu’elle soit célébrée par des amis ou par un officiant professionnel).

 

cérémonie célébrée par amis
© Christophe Besson

Avantages/inconvénients d’une cérémonie célébrée par des amis ou un pro

Amis:
+: l’émotion de se faire unir par des gens proches
+: le fait qu’ils nous connaissent par coeur
-: (pas dans notre cas) difficultés de rédaction, difficulté de parler en public
-: trouver des textes à faire lire aux intervenants (si les mamans veulent parler par exemple)

Pro:
+: quelqu’un de neutre, pas besoin de faire « bosser » des amis
+: le coaching pour les voeux (nous on a galéré et c’était minimaliste malheureusement…)
-: le temps (nous ne nous sommes pas inquiétés deux minutes de la cérémonie, nous avons juste choisi la musique et c’est tout)
-: le prix qui malheureusement peut retenir des couples qui ont des petits budgets mais sincèrement, c’est le seul vrai inconvénient car les cérémonies orchestrées par des professionnels sont tellement belles!

 

cérémonie célébrée par amis
© Christophe Besson

Merci Marylin de nous avoir permis de nous replonger dans cette belle histoire! 

Merci à toi Chantal d’avoir partagé avec nous ton émouvant récit!

 

signature_CMJN3

Laisser un commentaire

3 comments

  1. C est une très belle histoire… un très beau moment…. j’ai lu vos mots… j’ai écouté votre musique…et j’ai eu des frisons….. merci de avoir partage ce magnifique moment?
    Claudia M.

    1. Merci Claudia pour ce gentil message, je suis sûre que Chantal sera très touchée 😉

    2. Merc Claudia pour ce gentil message… le tput est de faire les choses comme on les ressent et avec coeur ?
      Bien à vous
      Chantal